Summer Meet 130

Que diriez-vous de passer quelques heures en compagnie des frères Sandras du Kamikaze Garage et de Beverly Lebrun, pour le Summer Meet 130 ? Benjamin nous a résumé cette journée.

30 Août 2015…

 

Trois tours de clés…

 

Il est 11 heures. 6 cylindres et 2 paires de rotors s’expriment au travers des premières vapeurs d’essences brûlées. Bruxelles et le 130 Summer Meet nous tendent les bras dans le superbe cadre du Parc du Cinquantenaire pour un rassemblement dédié aux véhicules ancêtres, accueillant aussi bien des véhicules d’après-guerre que les plus récents youngtimers.

Le beau temps est au rendez-vous ; ce dernier dimanche d’août promet de belles surprises virage après virage et kilomètre après kilomètre. Le Kamikaze Garage et les frères Sandras sont, dès les premiers kilomètres, à l’origine de beaucoup de ces surprises, à coup de retournements de têtes tantôt curieux, tantôt admiratifs mais toujours intrigués.

80 kilomètres nous séparent du monument aux arches érigé en 1880. Au volant de leur Datsun 240Z et Toyota Corolla KP30, John et Greg mènent une chorégraphie totalement improvisée sur les rails de leurs flans tendus, le tout à 5 centimètres à peine du bitume.

Choses promises ? Choses dues ! L’arrivée sur le ring extérieur de Bruxelles nous plonge au beau milieu d’un convoi de Ferrari. Quelques 360 Modena, 430 et 458 Italia viennent troubler notre vitesse de croisière. Un soudain spectacle sons et lumières provoqué par le rétrogradage de la Corolla KP30 13B Turbo II donne le signal pour accompagner sans prétention ces belles italiennes. Un court trajet qui aura provoqué plusieurs sourires, tant sur nos visages que sur ceux des aficionados de la marque au cheval cabré.

Le cruising reprend ses droits. Toutes fenêtres ouvertes, coude à la portière et shaders sur le nez, les tours de roues se suivent dans une chaleur intense issue de ces mécaniques en mouvement qui ne manque pas d’être renforcée par un soleil écrasant. Mais qu’importe, la communion homme-machine repousse tant les limites de l’un que de l’autre.

L’entrée dans Bruxelles nous permet d’apercevoir cette peu commune ligne d’arrivée que constituent les trois arches. Suivant le chemin de cette toile d’acier tissée de mains humaines, les trois bolides de l’archipel japonais s’enfoncent dans la jungle urbaine.

La destination tient ses promesses : un cadre hors du commun nous accueille au beau milieu d’un nombre impressionnant de véhicules. De la Harley-Davidson à la Cadillac DeVille cabriolet, en passant par une impressionnante lignée de BMW Classics, les ancêtres d’exception se côtoient dans une ambiance conviviale, passionnée et détendue.

Le 130 Summer Meet est le cocktail parfait avec pour ingrédient principal ce liquide aux différents indices d’octane. Chaque véhicule fait office de vitrine de son époque et ce, toujours de la plus belle manière. Les peintures brillent, les chromes rutilent et les baies moteurs exposées sont d’une propreté quasi insolente.

Il est 15h, l’heure du retour sonne déjà et la deuxième spéciale de notre périple commence. Afin que nos machines soient mieux ventilées, l’itinéraire est modifié pour rejoindre le R0 de Bruxelles par la superbe Avenue de Tervuren. La fraicheur des portions boisées laisse nos moteurs doucement monter en température avant que nous nous lancions dans la circulation.

Le ring nous accueille au même titre que le trafic qui y règne. Notre chemin se trace dans les tunnels où les claquements des retours de flammes s’accompagnent régulièrement de flashs orangés. La route se désengorge progressivement au fur et à mesure que nous nous éloignons de la capitale alors que notre vitesse de croisière est atteinte.

La fin de cette étape se soldera par une rencontre à la sortie de l’autoroute avec d’autres membres du Kamikaze Garage, de retour du HEM6 qui se déroulait ce même week-end sur le circuit de Clastres. Presque au complet, nous terminons notre périple à cinq voitures.

Les moteurs laissent échapper leurs dernières explosions de l’après-midi. Les deux bolides des Frères Sandras s’enfoncent dans la pénombre de leur hangar où les machines ont droit à un repos plus que mérité, après un voyage où le temps s’arrête pendant quelques heures.

 

Encore un grand merci à Greg et John pour leur invitation et leur amicale compagnie qui auront contribué à nous faire passer une journée exceptionnelle.

 

John – Datsun 240Z 71’

Greg – Toyota Corolla KP30 76’

Beverly – Mazda RX-7 FB 81’

Benjamin – Nikon D3200 14’

 

Benjamin Décout Photography pour HellaDrift.